L’Asile Artistik

logo_asile_artistik_150x150La Compagnie Tandem à Plumes est diffusée par l’Asile ArtistiK, le Refuge des Arts Fous.

Créée en 2009 à Noyon en Picardie de la rencontre d’artistes  et de chargés de production, d’administration et de diffusion cherchant chacun un refuge, l’association L’Asile ArtistiK est née dans la volonté de partager avec le plus grand nombre sa passion pour le spectacle vivant.

L’Asile ArtistiK accompagne trois compagnies et deux collectifs d’artistes dans leur travail et leurs projets.

L’Asile ArtistiK est une histoire de rencontres.
La première est entre Aude Séguignes et Amandine Moysan qui se rencontrent à la fin du siècle dernier à Paris puis travaillent ensemble sur la Péniche La Dame de Canton à Paris (Ancienne Guinguette Pirate) où elles font de la programmation Jeune Public. La première travaille avec des cies de théâtre de rue (Cie Les Yeux Fermés et Pich); la seconde avec des groupes de musique (Sévane et Manu et Lavach’)
La seconde rencontre est celle avec Jacques Guerry qui après quelques années dans le cinéma prend le cap du spectacle vivant.
En 2007, c’est le début de l’aventure du Collectif du TroC et la rencontre avec la Cie Tandem à Plumes.

C’est riches de toutes ces rencontres et des différents projets individuels des compagnies et collectifs notamment avec le TroC que nous décidons en 2009 de créer l’association.
L’Asile ArtistiK prend alors forme juridique…Tous nos rêves artistiques peuvent devenir réalité.

L’Asile ArtistiK accueille dans son refuge les compagnies Les Yeux Fermés, Tandem à Plumes, Pich, Le Collectif du TroC et Le Collectif Piryokopi ».

Vous l’aurez compris : ici pas de barrière, pas de frontière, juste une envie de partager, de rencontrer, de créer du lien et d’échanger avec un large public.

En savoir plus sur l’Asile Artistik : www.asileartistik.com

 

INTERMITTENTS EN LUTTES : POURQUOI ?
bv000008
Nous sommes frappés en Europe et dans le monde par des politiques d’austérité voulues par les gouvernements.

Nous, précaires, intérimaires, intermittents, artistes et techniciens du spectacle, du cinéma et de l’audiovisuel, défendons une autre politique, basée sur la solidarité, contre les stratégies néolibérales et le culte de la concurrence qui guident les réformes actuelles.

Nous portons des propositions concrètes et crédibles pour un nouveau modèle fondé sur la réalité des conditions de travail et d’emploi actuelles.

Nous demandons à ce que ces propositions soient prises en compte.

Après l’annulation par le Conseil d’État de la convention sur l’Assurance Chômage de 2014, de nouvelles négociations commencent le 22 février 2016.

Le combat se poursuit

Pour en savoir plus :

La Culture est en danger !
Voici la carte du Recensement des festivals, structures et associations supprimés/annulés depuis mars 2014
Cliquez donc sur la Cartocrise!